locutrice

Grand Oral spécial Ados

Ateliers de préparation
aux épreuves de lycée et de fin de collège :

→ Grand Oral de Terminale
→ Bac français de Première
Épreuve orale du brevet

L’identité des jeunes adultes est en construction, elle a besoin de mûrir et de croître dans un espace sécurisant et de liberté, où il est possible d’expérimenter et de s’exprimer sous un regard confiant et soutenant.

Les ateliers inventiont été créés dans le but de galvaniser leurs capacités,

de pouvoir mieux affronter leurs stress et peurs, de les armer de méthodes fiables et durables adaptées à leur âge qui les aideront tout au long de leur cursus dans le supérieur, de leur donner toute la confiance en leur parole pour qu'il trouve leur place et envisage sereinement leur avenir.

Qui n’a jamais douté devant un public ? Qui n’a pas ressenti de la gêne ou de la peur ? Perdant même mots et moyens ? Qui n’a jamais manqué de souffle, de voix ? Manquant soudain d’à-propos ? Avec une boule au ventre, ou des trous de mémoire…. Nous croyons soudain manquer de confiance en nous, à moins que ce soit en l’autre. Voire se sentir en perte d’estime de soi.

Et pourtant, tout était là, le travail sur le sujet, les conseils de toutes parts… qui, au contraire, ont ajouté à la pression ressentie, au manque ou à l’excès de confiance ! Combien il semble long cet apprentissage pour devenir un bon orateur, une bonne oratrice, et parfois douloureux !

Au lycée, nos adolescents sont constamment confrontés à des exercices oraux : exposés, épreuves, concours d'entrée vers le supérieur... Étudiants, ils devront prendre la parole lors de soutenances, de restitutions, et devront savoir s'exprimer lors de travaux de groupes, de comptes-rendus divers, et passeront des entretiens pour des stages, pour un travail.

Mais on ne leur donne aucun cours pour leur expliquer comment y arriver et surtout comment s'entraîner à y arriver !


Pas étonnant ensuite que beaucoup d’entre eux, sans avoir cette précieuse capacité de pouvoir s’affirmer à l’oral, aient de la difficulté à être à l’aise et à parler. Difficulté à savoir qui ils sont, dans ce monde complexe. Difficulté à savoir ce qu'ils veulent faire de leur vie.

Comment s’exprimer avec aisance à l’oral si on n’a pas un minimum de confiance et d'estime de soi ?

Comment y parvenir sans un minimum d’entraînement ?

 

L’oral du BAC de français est une note équivalente à celle de l’écrit et compte pour 10 % de la note finale du Baccalauréat.

Le « Grand Oral » compte pour 15 % de la note finale. Et les interventions orales en classe sont prises en compte dans la note de contrôle continu.
> 30 % de la note du Baccalauréat est aujourd'hui basée sur la communication orale.

Sous la forme d’atelier pragmatique, de mises en situation concrètes, d’exercices et de techniques, inventipropose un vrai suivi pour les ados qui ont besoin de s’entraîner et d’avoir un regard valorisant sur leurs capacités. inventis’adresse à aux lycéens et lycéennes qui veulent se situer par rapport aux enjeux de la communication orale. Elle sera interrogée par le prisme de l’éloquence. 

Pourquoi ? Parce que l’éloquence requiert des potentialités efficaces et utiles pour parler devant un public. Parce que l’éloquence questionne directement les fondamentaux de toute communication orale.

Chaque module peut être suivi par une, deux, trois ou quatre participants∙es.
Voir le tableau des tarifs en bas de page ou sur la page "Réservation"

Les
modules

  • Comprendre les enjeux de l'argumentation et les différents types d'arguments

  • Savoir développer une ligne argumentative cohérente et lisible

  • Maîtriser la forme du pitch

  • Approfondir les différentes options du Storytelling : anecdotes, évocations, métaphores et autres figures de style

  • Gérer le temps, les notes et les formats

  • Construire un discours convoquant éloquence et rhétorique en maîtrisant les étapes argumentatives et narrative

  • Utilisation de la vidéo si besoin

 

(6 heures)

  • Développer sa prestance à l'oral : voix, gestes, posture, etc... et gérer le stress !

  • Développer sa voix pour renforcer son impact à l'oral

  • Maîtriser la lecture à voix haute

  • Savoir improviser pour réagir et maîtriser son discours le jour J.

  • Comprendre les enjeux de la transmission et les appliquer

  • Développer sa capacité de structuration et de transition : introduire, développer, transmettre, convaincre, conclure...

  • Susciter l'intérêt et embarquer son auditoire : storytelling

 

(6 heures)

(14 heures)

Le programme
et les possibilités de compétences ciblées par les formations :

niveau 1

niveau 2

Tableau des tarifs